En me lançant dans l’entrepreneuriat en 2020 en tant que Community Manager, je n’avais qu’une seule idée en tête : bannir les 35h, donner priorité à ma vie personnelle et kiffer ma vie en faisant des rencontres et en voyageant.

Et puis... la réalité m'a vite rattrapée ! Je suis devenue ma pire patronne. J'étais anxieuse, jamais satisfaite de mes journées et n'arrivais pas à trouver du sens dans mon quotidien.

A deux reprises, je n'ai pas eu peur de faire du gros tri dans mon business (changement de business model puis d'offres) pour aujourd'hui avoir un quotidien rempli de sens, de temps et de liberté.

Moi, c'est Clémentine

écoute de soi & des autres

Une des qualités principales d'un bon coach c'est l'empathie. Je fais toujours en sorte de me mettre à ta place pour te poser les bonnes questions et répondre à tes attentes.

Mes valeurs

honnêteté & transparence

Je déteste le mensonge et les non-dits. C'est pourquoi je serai toujours franche avec toi. Une chose est sûre : je dis toujours ce que je pense (mais avec tact !).

bienveillance & respect

Que ce soit lors de nos échanges, dans ma communication, dans les actions que je mets en place pour mon business... l’humain est au centre de tout.

Comme beaucoup de personnes de ma génération je pense, je suis née dans une famille avec deux parents amoureux du travail. Une maman DRH, un papa routier et me voilà grandir avec une forte valeur du travail. Ce qui était important pour eux : que je ramène des bonnes notes à la maison pour être libre d’exercer le métier que je voulais.

Pendant toutes mes années scolaires, j’ai joué le jeu. Bien qu’un peu rebelle avec mes professeurs et un tantinet bavarde (🤫), j’ai ramené des bonnes notes. Je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire mais j’avançais.

Mon histoire

J’ai fait un parcours classique : du commerce, du marketing et de la communication avec des stages, une alternance, un service civique… Mais mis à part dans le milieu associatif, j’avais du mal à me sentir bien en entreprise. Je ne me sentais pas à ma place, parfois dévalorisée, très souvent angoissée. A cette époque, je manquais cruellement de confiance et la moindre petite remarque ruinait ma journée.

Puis un jour, j'ai dit stop.

Pleine d’entrain, de confiance et de (bonne) naïveté, je décide de me lancer dans l’entrepreneuriat. Je n’avais plus rien à perdre. Je voulais vivre comme je l’entendais, avec les horaires que je voulais, sans pression d’aller au travail le matin, en conservant ma personnalité et surtout, (on va pas s'mentir 😂) SANS HIÉRARCHIE.

Au début, ça ne s’est pas vraiment passé comme prévu… En tant que Community Manager freelance, j’avais un planning très chargé, avec peu de place au feeling. Le moindre changement de plan et c’était la catastrophe ! J’étais anxieuse, débordée, disais “oui” à tout par peur de manquer, bradais mes prix... Bref tout l’inverse de ce qu’il fallait que je fasse.

Jusqu’au jour où, après une énième galère, j’ai eu un déclic.

J’ai complété mon business model de freelance avec du coaching et fait évoluer ma posture. J’ai pris confiance en moi, augmenté mes tarifs et réduit mon temps de travail par deux. Mes journées ne se résumaient qu’à un seul mot : du KIFF !

Deux ans plus tard, avec un business pérenne et une vie personnelle bien remplie, je pense pouvoir dire que j’ai réussi. 😉

6 faits à savoir sur moi

A 10 ans, je manifestais déjà mon envie d’être entrepreneuse (besoin vital d’indépendance ou refus catégorique de toute forme d’autorité ? Les deux mon capitaine 🫡)

Je dis que je suis solopreneuse mais en réalité j’ai une chassistante qui s’appelle Moon et qui m’accompagne dans chacune de mes prises de décision. 🐱

Je suis Poissons, ascendant Cancer & Scorpion en lunaire. Je suis du type Generator en Human Design... En bref je me résume à : énergie, créativité, émotions. 🤗

Je suis une amoureuse du minimalisme autant dans ma façon de vivre (#studio) que dans mon business (#slowpreneuriat), ma déco (#pasdeplace 😂) ou encore mes tatouages (#oneline).

Je ne peux pas être heureuse dans ma journée sans avoir écouté de la musique et dansé. D’ailleurs ma playlist ne ressemble à rien (vive Bob Marley, Orelsan et Panda Dub). 💃🏼

Je suis une fan inconditionnelle de YouTube depuis plus de 10 ans. Mes efforts écolo ne compenseront jamais mon nombre d’heures passé à consommer des vidéos. 😬